La Libération du Ressenti par le dialogue tonico-émotionnel est un processus thérapeutique qui intègre, parmi d’autres, des concepts scientifiques développés par diverses disciplines telles que :

les neurosciences, l’éthologie, la linguistique, pour, en les intégrant, comprendre et utiliser :

  • la psychanalyse, les thérapies systémiques, comportementales, cognitives, la gestalt thérapie, la Somatic Experiencing
  • ainsi que diverses thérapies corporelles, la psychomotricité relationnelle, l’eutonie, l’haptonomie, la sophrologie, les constellations familiales et la programmation neurolinguistique.
  • certains aspects de la kinésiologie, de la kinésithérapie, de la logopédie le tout à travers une certaine compréhension de la maladie et de la guérison apportée par l’homéopathie, l’acupuncture et la psychosomatique

Par ailleurs, l’approche psychothérapeutique de La Libération du Ressenti par le dialogue tonico-émotionnel intègre aussi des concepts présentés par de nombreux auteurs tels que :

Jean-Claude Ameisen, Joachim Bauer, Pierre Benoît, Alain Berthooz, André Bourguignon, C.P. Bruter, Jean Chaline, Gilbert Chauvet, Noam Chomsky, Antonio R. Damasio, Darms et Laloup, Christian de Duve (Prix Nobel de médecine), Albert Demaret, Alphonse Dewaelhens, Jacqueline et Albert Ducros, Michel Gazzaniga, Gérald Edelman (Prix Nobel de médecine), Eugène Gendlin,  Stephen Gould, Gransaignes d’Hautrive , Jaffelin, Robert Jasrow, Marc Jeannerod, Paul Mac Lean et Roland Guyot. Fernand Mairlot, Edgar Morin, André Pichot, Main Prochiantz, Joseph Reichholf, Mathieu Ricard et Xuan Thuan Trinh, Giacomo Rizzolatti Jacques Ruffié, , Henri Van Lier, Henri Vidal, Stephen Rose, Frans Veldman, etc.