De rares cancers parviennent à se développer. Sont-ils ceux qui ont réussi par hasard à faire sauter tous les verrous du suicide cellulaire ou répondent-ils à un certain programme cérébral ? (Dr. Jean Lerminiaux – Neuropsychiatre) L’un des événements majeurs de ces dix dernières années a été le rapproche­ment de la  psychologie et des neurosciences. Il a permis de renouveler l’exa­men des fonctions cérébrales. L’expérience clinique nous indique depuis long­temps l’existence d’un lien entre vécu psychologique et cancer. Aucune compré­hension scientifique de ce lien ne nous était permise. Des éclairages nouveaux nous ont été apportés. Ils nous permettent une nouvelle approche de ce lien.

Essai du Dr. Jean Lerminiaux – Dossier réalisé par Vincent Godefroid – Ed. Clin d’œil – Belgique. Format : 145 mm x 210 mm – 4 pages de couverture et 84 pages intérieures. Reliure : dos carré collé. Cinquième édition revue et corrigée avril 2009 – D/2008/11.131/4.