Le processus psychothérapeutique de La Libération du Ressenti par le dialogue tonico-émotionnel est issu d’une longue expérience qui intègre progressivement les formations acquises par le Dr. Jean Lerminiaux pendant toute sa carrière.

Elle se complète très heureusement aujourd’hui des découvertes relatives aux neurones miroirs qui donnent la capacité de percevoir et de reconnaître les émotions d’autrui. Ce sont ces neurones miroirs qui nous permettent d’entrer en syntonie.

Qu’est-ce que la syntonie ?

Grâce aux neurones miroirs évoqués ci-dessus, la syntonie offre la capacité de ressentir ce que ressent l’autre, d’amplifier en soi la résonance qu’il déclenche et, en retour, de lui donner accès à notre propre ressenti. Ceci permet au psychothérapeute de réagir au plus près de ce que vit le patient puisqu’il sent en lui-même ce que ressent ce dernier. A son tour, le patient sent le thérapeute proche de lui non seulement par la parole et la mimique mais aussi par l’action empathique des neurones miroirs. Grâce à cela, thérapeute et patient communiquent en profondeur.

Finalement, la syntonie se situe à un niveau supérieur à celui de l’empathie. Celle-ci est “Je me mets dans la peau de l’autre” tandis que la syntonie est “Je permets à l’autre d’entrer en moi pour ressentir le message que je veux lui transmettre”.